Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
☘️  Source Celtique #2 ☘️ (Since~2013)

Bienvenue sur le blog Source Celtique #2 - Blog hommage, à Alan Stivell Cochevelou, retour sur les chemins de terre d'un Barde Breton..."kentoc'h mervel eget em zaotra"

infos

Tunnel protesters sing and drum their way into Stonehenge (theguardian.com / 05.12.20)

Publié le 12 Décembre 2020 par Source Celtique #2 dans Infos, Musiques, Vidéos

Tunnel protesters sing and drum their way into Stonehenge (theguardian.com / 05.12.20)
commentaires

Dans l'Indre, l'autre Bretagne veut garder son autonomie ! (letelegramme.fr / 30.11.20)

Publié le 3 Décembre 2020 par Source Celtique #2 dans Infos

commentaires

Insolite : ils trouvent 66 bouteilles de whisky cachées dans les murs de leur maison (nr.fr / 30.11.20)

Publié le 1 Décembre 2020 par Source Celtique #2 dans Infos, Whisky

Insolite : ils trouvent 66 bouteilles de whisky cachées dans les murs de leur maison (nr.fr / 30.11.20)

Le couple a découvert 66 bouteille de whisky écossais vieux de 100 ans.
© Pixabay - felix_w

Deux américains ont retrouvé des bouteilles de whisky dans les murs de leur maison. Ces bouteilles ont une centaine d'années et ont été cachées par l'ancien propriétaire durant la prohibition entre 1920 et 1930.

 

Un couple d'américains a fait une drôle de découverte dans leur maison à Ames, dans l'état de New-York, aux Etats-Unis. 

En septembre, alors qu'ils entamaient des travaux de rénovation dans leur maison achetée en 2019, ils ont retrouvé 66 bouteilles de whisky soigneusement cachées dans les murs raconte CNN. Le 9 octobre, un des propriétaires a fait part de sa découverte sur un compte Instagram spécialement ouvert pour l'occasion (voir vidéo ci-dessous). 

 
 
 
 
 

Ancien contrebandier allemand

Avant d'acheter leur maison, le couple avait entendu des rumeurs sur l'ancien propriétaire, un Allemand qui se faisait appeler le comte Adolph Humpfner, spécialiste de la contrebande d’alcool durant la prohibition.

Ne croyant pas ces "on-dit", le couple a été stupéfait de sa découverte dans les murs extérieurs de la maison, confirmant cette théorie.

1.000 dollars la bouteille

Les étiquettes indiquent qu’il s’agit de whisky de la marque "Old Smuggler Gaelic", une marque écossaise encore produite aujourd’hui. Les bouteilles étaient stockées par six dans du papier de soie.

Sur les 66 bouteilles retrouvées, seules 13 sont encore pleines selon le couple, les autres ayant perdu l'alcool qu'elles contenaient à cause de l'évaporation. Mais vu les conditions dans lesquelles était stocké ce whisky, les propriétaires estiment que seulement 9 bouteilles sont bonnes pour être dégustées. 

Nick Drummond, un des deux propriétaires, a indiqué à CNN que chaque bouteille était estimée à 1.000 dollars, soit environ 840 euros. Il a également indiqué à nos confrères qu'avec son compagnon Patrick Bakker, ils allaient vendre leurs bouteilles et n'en conserver qu'une pour la déguster. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Nick Drummond (@bootleggerbungalow)

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Insolite : ils trouvent 66 bouteilles de whisky cachées dans les murs de leur maison (nr.fr / 30.11.20)Insolite : ils trouvent 66 bouteilles de whisky cachées dans les murs de leur maison (nr.fr / 30.11.20)
commentaires

AC DÇ - Power Up 2020

Publié le 19 Novembre 2020 par Source Celtique #2 dans Sortie album, Musiques, Vidéos, Infos

AC DÇ - Power Up 2020
commentaires

Un vaccin aurait pu lui sauver la vie - Regarder l'émission complète | ARTE

Publié le 9 Novembre 2020 par Source Celtique #2 dans Infos, Vidéos

commentaires

Décès de Sean Connery : des petits boulots à l'anoblissement, l'irrésistible ascension du premier James Bond (francetvinfo.fr / 31.10.20)

Publié le 1 Novembre 2020 par Source Celtique #2 dans RIP, Infos

commentaires

Samhàin / Samhuinn / Sauin bonne année à toutes & à tous !!!

Publié le 31 Octobre 2020 par Source Celtique #2 dans Infos, Musiques, Vidéos

Samhàin / Samhuinn / Sauin bonne année à toutes & à tous !!!
Samhàin / Samhuinn / Sauin bonne année à toutes & à tous !!!
Samhàin / Samhuinn / Sauin bonne année à toutes & à tous !!!
commentaires

Les pêcheurs du Finistère en conflit avec Sea Sheperd au sujet des dauphins (20minutes.fr / 25.10.20)

Publié le 25 Octobre 2020 par Source Celtique #2 dans Infos

commentaires

Macallan Vend La Plus Vieille Collection De Whisky Au Monde (forbes.fr / 20.10.20)

Publié le 23 Octobre 2020 par Source Celtique #2 dans Whisky, Infos

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Macallan Vend La Plus Vieille Collection De Whisky Au Monde (forbes.fr / 20.10.20)
commentaires

Bretagne. La mémoire familiale et médiatique de l’Amoco toujours vivante (Ouestfrnace / 19.10.20)

Publié le 19 Octobre 2020 par Source Celtique #2 dans Infos

 

Les archives d’Ille-et-Vilaine à Rennes, font revivre la catastrophe du pétrolier Amoco Cadiz à travers des planches de la BD Bleu pétrole, scénarisée par la petite-fille d’Alphonse Arzel, maire de Ploudalmézeau à l’époque. Elles exposent aussi d’abondants extraits de journaux papiers et télévisés.

L’exposition « Bleu pétrole, le scandale Amoco » expose des planches originales de la BD « Bleu pétrole » de Gwenola Morizur et Fanny Montgermont.
L’exposition « Bleu pétrole, le scandale Amoco » expose des planches originales de la BD « Bleu pétrole » de Gwenola Morizur et Fanny Montgermont. | FANNY MONTGERMONT

 

Elles étaient présentes, toutes les trois, les filles d’Alphonse Arzel à l’inauguration de l’exposition « Bleu pétrole, le scandale de l’Amoco » aux archives départementales d’Ille-et-Vilaine, à Rennes. La famille d’Alphonse Arzel, alors maire de Ploudalmézeau (Finistère), a vécu la catastrophe écologique aux premières loges. C’est Alphonse Arzel qui mena la fronde des élus bretons contre la société Standard Oil, propriétaire du supertanker qui coula à 1,5 km des côtes bretonnes en mars 1978.

Gwenola Morizur, sa petite-fille, avait un an quand l'’élu breton râblé et ses homologues finistériens remontèrent en 1982 la 52e Rue à Chicago, ceints de leurs écharpes tricolores, en route pour le tribunal. C’est l’une des photos phares de cette exposition qui n’en manque pas. « Partis la fleur au fusil, ils sont sentis tout petit en vérité, face à l’armada d’avocats défendant la Standard oil of Indiana propriétaire du supertanker pollueur », rapporte Gwenola Morizur qui a recueilli les souvenirs de son grand-père pour sa BD Bleu pétrole ( Bamboo éditions) réalisée avec la dessinatrice Fanny Montgermont. Mais c’était bien dans le caractère d’Alphonse, c’était un incroyable optimiste capable de fédérer tous ces maires par-delà les clivages politiques. Un vrai paysan du Léon, avec son accent et sa joie de vivre. Il adorait raconter ces moments épiques face à des interlocuteurs parlant anglais, dont il ne parlait pas un mot. »

Photo du nettoyage bénévole parue dans Ouest-France le 31 mars 1978. | OUEST-FRANCE

Contre toute attente ce fut la victoire du pot de terre contre le pot de fer : le syndicat mixte pour la protection et la conservation du littoral du Nord Est de la Bretagne gagna son procès contre le géant américain. Mais pour obtenir des indemnités, la bataille judiciaire dura au total quatorze ans.

Les archives télévisées de la catastrophe Amoco sont à visionner sur les bornes de L’exposition « Bleu pétrole, le scandale Amoco » aux Archives départementale d’Ille-et-Vilaine. | OUEST-FRANCE

C’est le présentateur Roger Gicquel, à travers un poste télévisé des années 70, qui accueille les visiteurs de l’exposition. « Ce fut le premier scandale écologique ultra-médiatisé », souligne Charlotte Sarrazin, chargée de l’action éducative et culturelle aux archives départementales. Les Unes et photos d’Ouest-France et du Télégramme, côtoient les planches de la BD Bleu pétrole, qui raconte le scandale à travers la famille de Léon, maire de Ploudalmézeau. Toute ressemblance avec la réalité n’est pas fortuite.

 
Une d’Ouest-France des 17 et 18 mars 1978. | OUEST-FRANCE

Les dessins originaux permettent de raconter de manière plus intime la sidération des habitants à la découverte des plages noires de pétrole, dans un silence de mort. « Tous les oiseaux qui avaient réussi à échapper à la masse visqueuse avaient fui », rappelle Charlotte Sarrazin. De nombreuses bornes permettent de visionner des vidéos du scandale, comme celle d’un oiseau qui tente de s’envoler, piégé par le mazout, qui fit le tour du monde. Ou cette manifestation à Brest qui rassembla 25 000 personnes, pêcheurs et écologistes confondus. « C’est fou ce que l’Amoco a marqué les gens. Lors de notre dédicace à Ploudalmézeau, ils sont venus très nombreux en témoigner. »

Dessin dans Ouest-France les 29 et 30 juillet 1978. | OUEST-FRANCE

Des mesures furent prises à l’issue de la catastrophe : mise en place d’une surveillance efficace du rail d’Ouessant par le Cross Corsen, système de balisage des bateaux, remorquage obligatoire en cas d’avarie sérieuse. « Mais lors du naufrage de l’Erika, en 1999, on s’est aperçu que la protection des côtes faisait encore trop appel à l’improvisation : des compétences scientifiques n’avaient pas été financées durablement, la clinique des oiseaux n’existait plus..»

La mémoire des catastrophes a une fâcheuse tendance à s’effacer. Cette exposition n’en est que plus nécessaire.

Jusqu’au 8 janvier aux archives départementales d’Ille-et-Vilaine à Rennes Beauregard. Ouverture exceptionnelle le dimanche 18 octobre de 14 h à 18 h.

commentaires
<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>