Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
☘️  Source Celtique #2 ☘️ (Since~2013)

Bienvenue sur le blog Source Celtique #2 - Blog hommage, à Alan Stivell Cochevelou, retour sur les chemins de terre d'un Barde Breton..."kentoc'h mervel eget em zaotra"

Irlande: sept siècles d'archives restaurées après avoir été détruites pendant la guerre civile (lefigaro.fr / 04.06.22)

Publié le 7 Juin 2022 par Source Celtique #2 in Infos

Une partie du travail porte sur des dizaines de milliers de documents qui avaient été sauvés des flammes. Lebrecht History / Bridgeman Images

Une partie du travail porte sur des dizaines de milliers de documents qui avaient été sauvés des flammes. Lebrecht History / Bridgeman Images

Les progrès du numérique couplés à des recherches universitaires ont permis de recréer un trésor culturel endommagé lors du conflit de 1922.

 

Le Public record office des Fourt courts de Dublin, situé au bord de la rivière Liffey, était un lieu de dépôt de documents depuis l'époque médiévale. Ce bâtiment de six étages, constitué d'une des plus grandes archives d'Europe, était envié par des universitaires du monde entier jusqu'au début du XXe siècle.

Mais la guerre civile irlandaise éclate en juin 1922 et des troupes de l'État irlandais bombardent des républicains extrémistes retranchés au milieu des archives. Ces bombardements entraînent un incendie qui réduit en cendres sept siècles de manuscrits et documents. «D'un coup, les archives des siècles sont tombées dans l'oubli», s'attriste Herbert Wood, conservateur des archives publiques, pour The Guardian .

Historiens, archivistes et informaticiens ont passé cinq ans à reconstituer une grande partie de ce que l'on croyait disparu à jamais. «Lorsque nous avons lancé le projet, on pensait que tout avait été perdu. Mais il s'avère que nous avons pu récupérer des centaines de milliers de documents», a déclaré Peter Crooks, directeur de Beyond 2022: Virtual Record Treasury of Ireland. Les documents mis à jour, comprennent, entre autres, des informations sur les redistributions de terres des Cromwell qui ont façonné l'Irlande moderne.

Des milliers de documents restaurés

Le projet fait appel, à la recherche universitaire, au progrès de l'intelligence artificielle ainsi qu'à de multiples collaborations d'archives du monde entier. Une partie du travail porte sur des dizaines de milliers de documents qui avaient été sauvés des flammes et qui représentent un vingtième des archives. «On pouvait sentir l'odeur de la cendre quand on ouvrait certaines d'entre elles [boites]», a expliqué un membre du département d'histoire du Trinity College de Dublin, Ciarán Wallace.

Des ordinateurs ont permis de déchiffrer une écriture vieille de plusieurs siècles et de faciliter la numérisation, évitant ainsi qu'une seconde disparition ne se produise. Les chercheurs ont travaillé sur l'élaboration d'un inventaire des documents manquants. Une fois identifiés, il fallait les remplacer par des documents équivalents, à disposition dans les bibliothèques de divers pays. Grâce à ce projet financé par le département irlandais de la culture, des périodes ont pu être presque entièrement reconstituées, comme les catégories «coutures d'or» restaurées à 80% mais d'autres, comme le recensement de la population pendant la période précédant la famine, n'ont pas encore pu être restaurées.

Ainsi, une reconstruction numérique, en trois dimensions, du bâtiment et des archives sera officiellement lancée le 27 juin, veille du centenaire de la catastrophe. Il s'agit d'une ressource gratuite en accès libre, avec un site web consultable.

Commenter cet article