Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
☘️  Source Celtique #2 ☘️ (Since~2013)

Bienvenue sur le blog Source Celtique #2 - Blog hommage, à Alan Stivell Cochevelou, retour sur les chemins de terre d'un Barde Breton..."kentoc'h mervel eget em zaotra"

Highland Games : duel au sommet entre l'Europe et les Etats-Unis à Bressuire (nr.fr / 22.04.22)

Publié le 22 Avril 2022 par Source Celtique #2 in Infos, Sport

La 11e édition se déroulera les 11 et 12 juin 2022, à Bressuire. © Photo NR

La 11e édition se déroulera les 11 et 12 juin 2022, à Bressuire. © Photo NR

Les Highland Games reviennent dans la cour du château de Bressuire les 11 et 12 juin 2022. Pour pallier les inceritudes liées à la crise sanitaire, l'équipe organisatrice a modifié sa formule en proposant un Open et non pas des championnats. 

 

" C’est l’un des meilleurs spots au monde et ce n’est pas nous qui disons cela, mais les athlètes eux-mêmes ! ", assure fièrement l’ancien président de l’Association des jeux écossais en France (Ajef), Jean-Louis Coppet, le " Monsieur Highland Games ". Les célébrissimes jeux écossais reviennent les 11 et 12 juin 2022 dans un cadre toujours très apprécié, la cour du château de Bressuire. 

Organiser des championnats du monde sans certitudes aurait entraîné une prise de risque financière trop grande

Alain Rousselot, coprésident de l'Ajef Bressuire

À l’occasion de cette 11e édition, la formule retenue par les organisateurs est quelque peu différente. " À l’époque, on ne savait pas vraiment comment la situation sanitaire allait évoluer. Nous avions encore quelques doutes et organiser des championnats du monde sans certitudes aurait entraîné une prise de risque financière trop grande. Si on annulait au dernier moment, il y avait le risque de ne pas se faire rembourser ", détaille Alain Rousselot, coprésident de l’Ajef. La version Open a donc été préférée aux championnats habituels.

Une formule ouverte aux amateurs et aux professionnels est bien moins coûteuse pour l’Ajef car les athlètes paient eux-même leur déplacement. Du côté des hommes, quatorze candidatures ont été retenues. " De l’avis général c’est sûrement l’une des meilleures affiches proposées au niveau international chez les hommes ", prévient Jean-Louis Coppet.

Les féminines de la partie

Et l’affiche propose un vrai match dans le match avec un duel États-Unis/Europe. De part et d’autre, les meilleurs professionnels seront à Bressuire ce week-end-là. " On va dire qu’il y aura sept lanceurs qui vont participer à un clash des géants ! ", s’emballe l’ex-président de l’Ajef. 

Et l’Open ne sera pas uniquement masculin car pour la première fois, les féminines vont elles aussi pouvoir s’affronter dans ce cadre majestueux. " On ne savait vraiment pas où on allait car nous n’avions jamais eu de contacts avec les féminines ", rappelle Jean-Louis Coppet. Finalement, là encore, les organisateurs s’en sortent bien car dix athlètes seront présentes. La championne d’Europe Stéphanie Frey sera sur la ligne de départ ainsi que la Bressuiraise Gillian Kara. 

Un parrain recordman et des athlètes olympiques

L’ensemble de ces athlètes s’affronteront sous le regard de Jacques Accambray, lanceur de marteau quatre fois recordman de France de cette discipline et parrain de cette 11e édition. " J’ai décidé de parrainer cet événement car avec ma carrière de lanceur de marteau je me considère comme traditionaliste. C’est un sport qui vient des Écossais qui utilisaient à l’époque des maillets et des vrais marteaux et je suis resté dans cette tradition. Puis j’aime aussi la cornemuse ! ", s’amuse Jacques Accambray.

Et l'ancien champion du marteau ne viendra pas seul à Bressuire, il emmènera un peu d’olympisme dans ses valises. Deux athlètes olympiques français vont se mesurer à ces sportifs aguerris aux Highland Games, il s’agit d’Amanda Ngandu NTumba, 3e lanceuse française et Frédéric Dagée, spécialiste du lancer de poids et détenteur du record de France avec une marque à 20,75 m. " C’est le retour aux sources pour eux ", prévient Jacques Accambray. 

PRATIQUE

Tarifs sur place : samedi 11 juin, 10 €, dimanche 12 juin, 8 €. Possibilité d'acheter un pass week-end pour 16 € sur place, 15 € sur internet. L'évènement reste gratuit pour les moins de 13 ans. L'Agglo2B met en place un service de navettes gratuites pour se rendre au château. Restauration sur place. 

Commenter cet article