Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
☘️  Source Celtique #2 ☘️ (Since~2013)

Bienvenue sur le blog Source Celtique #2 - Blog hommage, à Alan Stivell Cochevelou, retour sur les chemins de terre d'un Barde Breton..."kentoc'h mervel eget em zaotra"

☘️ Tournoi des six nations : l'Irlande, sans pitié pour l'Italie, passe deuxième au classement (nr.fr / 27.02.22)

Publié le 26 Février 2022 par Source Celtique #2 in Sport

 Le demi d'ouverture irlandais Joey Carbery marque le 1er essai contre l'Italie, lors de leur match du Tournoi des Six nations, le 27 février 2022 à l'Aviva Stadium à Dublin © AFP

Le demi d'ouverture irlandais Joey Carbery marque le 1er essai contre l'Italie, lors de leur match du Tournoi des Six nations, le 27 février 2022 à l'Aviva Stadium à Dublin © AFP

L'Irlande a pris dimanche la deuxième place au classement du Tournoi des six nations en écrasant à Dublin l'Italie (57-6), réduite à treize puis à douze en toute fin de rencontre, et qui a dû encaisser neuf essais, en clôture de la troisième journée.

 

Avec onze points, l'Irlande suit de près la France (14), toujours invaincue, et devance l'Angleterre, qu'elle ira défier à Twickenham lors de la quatrième journée, dans une sorte de demi-finale du Tournoi.
L'Italie, privée de ses deux talonneurs, l'un sur blessure, l'autre sur carton rouge dès la 19e minute, a joué quasiment toute la rencontre en infériorité numérique, encaissant sa 35e défaite d'affilée, sa centième depuis son entrée dans la compétition.
Le premier essai de la rencontre est intervenu dès la quatrième minute par Joey Carbury, titularisé à l'ouverture pour la deuxième fois d'affilée alors que l'inusable Jonathan Sexton (36 ans, 102 sélections) entamait la rencontre sur le banc.
Puis le match a basculé, avec la sortie sur blessure de Gianmarco Lucchesi (9e), puis le carton rouge infligé à son remplaçant Hame Faiva sur placage haut et dangereux.
Réduite à 14, sans talonneur de métier, l'Italie a alors été contrainte de faire sortir son trois quarts aile Pierre Bruno pour faire entrer un pilier, Ivan Nemer.
Le règlement impliquant alors que les mêlées soient simulées, le troisième ligne italien Toa Halafihi a dû sortir à son tour, laissant son équipe à 13.
La Squadra Azzurra a alors encaissé trois essais coup sur coup, le quatrième, synonyme de bonus offensif, intervenant juste avant la mi-temps, par son capitaine, le troisième ligne Peter O'Mahony.
Au retour des vestiaires, face à des Italiens courageux et solidaires, réduits à douze lors des cinq dernières minutes du match, les Irlandais ont poursuivi leur récolte sans trop forcer, l'arrière de l'Ulster Michael Lowry signant même un doublé pour fêter sa première "cape".

Commenter cet article