Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
☘️  Source Celtique #2 ☘️ (Since~2013)

Bienvenue sur le blog Source Celtique #2 - Blog hommage, à Alan Stivell Cochevelou, retour sur les chemins de terre d'un Barde Breton..."kentoc'h mervel eget em zaotra"

L’incroyable incursion d’une baleine à bosse à Perros-Guirec (Ouestfrance.fr / 27.02.22)

Publié le 28 Février 2022 par Source Celtique #2

Rencontre inattendue pour les promeneurs, samedi 26 février 2022. Une baleine à bosse a pu être observée dans l’après-midi, depuis le rivage de Ploumanac’h, à Perros-Guirec (Côtes-d’Armor). Un instant rare saisi par Gildas Duval, un Trégorrois passionné de photo animalière.

Grâce à ses photos, le Trégorrois Gildas Duval a partagé cette incursion exceptionnelle de la baleine à bosse, dans les eaux de Perros-Guirec, saisie sur le vif, samedi après-midi, depuis le rivage. | GILDAS DUVAL

Grâce à ses photos, le Trégorrois Gildas Duval a partagé cette incursion exceptionnelle de la baleine à bosse, dans les eaux de Perros-Guirec, saisie sur le vif, samedi après-midi, depuis le rivage. | GILDAS DUVAL

C’est une rencontre comme il n’en espérait même pas en Bretagne. Mais c’est bien une baleine à bosse que Gildas Duval a saisie, à travers son objectif, ce samedi 26 février 2022, à Perros-Guirec (Côtes-d’Armor), au cours d’une balade « comme il m’arrive très régulièrement d’en faire, entre landes et rivage, à Ploumanac’h », relate ce passionné de photo animalière.

Grâce à ses photos, le Trégorrois Gildas Duval a partagé cette incursion exceptionnelle de la baleine à bosse, dans les eaux de Perros-Guirec, saisie sur le vif, samedi après-midi, depuis le rivage. | GILDAS DUVAL

Grâce à ses photos, le Trégorrois Gildas Duval a partagé cette incursion exceptionnelle de la baleine à bosse, dans les eaux de Perros-Guirec, saisie sur le vif, samedi après-midi, depuis le rivage. | GILDAS DUVAL

C’est une rencontre comme il n’en espérait même pas en Bretagne. Mais c’est bien une baleine à bosse que Gildas Duval a saisie, à travers son objectif, ce samedi 26 février 2022, à Perros-Guirec (Côtes-d’Armor), au cours d’une balade « comme il m’arrive très régulièrement d’en faire, entre landes et rivage, à Ploumanac’h », relate ce passionné de photo animalière.

Grâce à ses photos, le Trégorrois, Gildas Duval, partage cette incursion exceptionnelle de la baleine à bosse, dans les eaux de Perros-Guirec, saisie sur le vif, samedi après-midi, depuis le rivage. | GILDAS DUVAL

Grâce à ses photos, le Trégorrois, Gildas Duval, partage cette incursion exceptionnelle de la baleine à bosse, dans les eaux de Perros-Guirec, saisie sur le vif, samedi après-midi, depuis le rivage. | GILDAS DUVAL

« Nous l’avons suivie du regard une bonne demi-heure »

Si les oiseaux et les mammifères marins (phoques, marsouins…) sont régulièrement dans son viseur, le Trégorrois témoigne de sa surprise, devant la présence inopinée de cette baleine, en début d’après-midi. « J’ai vu sa nageoire caudale émerger de l’eau, mais ça paraissait tellement énorme, là, sous nos yeux à tous, promeneurs, que je n’arrivais pas à m’imaginer que c’en était une ! »

À 14 h, l’irruption du cétacé ne passe pas inaperçue sur le rivage, que longe la baleine sous les yeux ébahis des marcheurs. « Nous l’avons suivie du regard une bonne demi-heure, je dirais, évalue Gildas Duval. Mais peut-être est-elle restée plus longtemps… En provenance du sémaphore, elle s’est ensuite dirigée vers le phare de Mean Ruz, avant de partir plus au large. »

 

La confirmation d’Océanopolis et Pelagis

Entre le rorqual et la baleine à bosse, les avis sont partagés, parmi les promeneurs et passionnés de faune marine, interpellés par la présence de ce grand mammifère marin, si près des côtes. « Mais on est bien en présence d’une baleine à bosse », atteste l’équipe d’Océanopolis, contactée dimanche. Une information recoupée auprès de Pelagis, l’observatoire des mammifères et oiseaux marins, à La Rochelle.

« La constitution des fonds, très profonds au niveau de la pointe du Skewell, à Ploumanac’h, peut expliquer sa présence, poursuivent les professionnels d’Océanopolis. Ces fonds sont propices à la pêche pour de nombreuses espèces », parmi lesquelles les phoques, mais aussi les requins.

Lire aussi : REPORTAGE. Dans les Côtes-d’Armor, ils pistent le requin-taupe pour le percer à jour

« Une présence d’ordinaire exceptionnelle »

« Les clichés réalisés par ce Trégorrois sont non seulement magnifiques, mais précieux, car ils mettent en évidence cette présence, qui est d’ordinaire exceptionnelle dans le secteur », poursuivent les équipes d’Océanopolis.

 

Elles évoquent, par ailleurs, une population de baleines à bosse qui se porte plutôt bien, actuellement, avec une tendance au retour dans les eaux françaises. Mais pas dans les eaux bretonnes, que le cétacé ne fréquente habituellement pas, même ponctuellement. Ce n’est donc pas demain la veille qu’on viendra guetter sa présence à la pointe du Skewell, où les requins-taupes, eux, prennent régulièrement leurs quartiers.

Commenter cet article