Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
☘️  Source Celtique #2 ☘️ (Since~2013)

Bienvenue sur le blog Source Celtique #2 - Blog hommage, à Alan Stivell Cochevelou, retour sur les chemins de terre d'un Barde Breton..."kentoc'h mervel eget em zaotra"

Alan Stivell chante au Ponant mercredi 9 décembre (Ouestfrance.fr / 24.11.15)

Publié le 26 Novembre 2015 par Source Celtique #2 in Concert - Fest Noz

Alan Stivell chante au Ponant mercredi 9 décembre (Ouestfrance.fr / 24.11.15)

Le chanteur présentera son dernier album AMzer, inspiré par le rythme des saisons et la poésie. Voix, cordes, flûtes et percussions sont au service d'une musique contemplative.

Entretien

Alan Stivell.

Quelles sont, ou ont été, vos plus belles rencontres musicales ?

Beaucoup de rencontres méritent d'être sur le podium. Je peux citer Dan Ar Braz, il y a bientôt cinquante ans, et David Millemann, en 2014, un musicien incontournable dans mon dernier album, AMzer (saisons). On le retrouvera à mes côtés, sur scène.

Venir chanter en voisin est-il différent ?

Lors de mes premiers concerts du AMzer + 50 Tour, à Saint-Brieuc La Citrouille et à La Cigale, à Paris, j'étais plus décontracté que je ne l'ai été, par le passé, en général. J'espère que je le serai au moins autant, en me produisant presque à la maison.

Comment vous est venu le thème du temps et des saisons dans votre dernier album ?

Vingt-quatrième album comme les heures qui passent, cinquante ans de carrière professionnelle, l'âge : difficile de ne pas penser au temps qui passe vite.

Tout me porterait vers un bilan, mais c'est au contraire mon appétit de découvrir, presque en même temps que le public, de nouveaux territoires de création, qui me motive aujourd'hui, comme toujours. Pas le rétroviseur, même si je me fais une joie, en deuxième partie, de revisiter les titres que le public connaît.

Existe-t-il un parallèle entre vos engagements environnementaux et cet album ?

Dans cet album, la technologie et l'électronique ont une place importante, mais la nature y est très présente. En effet, mon amour de la nature, donc de l'environnement, y est bien palpable. L'association des deux est une constante chez moi. La technologie au service de l'humanité, pas à son dépens.

Mercredi 9 décembre, à 20 h 30, au Ponant. Tarifs : 30 € ; sur place, le soir même, 35 €. Billetterie dans les points de vente habituels.

Commenter cet article