Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
☘️  Source Celtique #2 ☘️ (Since~2013)

Bienvenue sur le blog Source Celtique #2 - Blog hommage, à Alan Stivell Cochevelou, retour sur les chemins de terre d'un Barde Breton..."kentoc'h mervel eget em zaotra"

Musique. Alan Stivell une légende d'ici et d'ailleurs (Ouestfrance.fr / 20.09.15)

Publié le 20 Septembre 2015 par Source Celtique #2 in Sortie album, Vidéos

Alan Stivell est une légende bretonne. Son nouvel album est un bijou de poésie aux résonances plurielles.

Son père Jord a réinventé la harpe. Il a fait fructifier l'héritage : Alan Stivell, c'est le barde qui a réveillé la Bretagne un soir de février 1972 avec un concert de légende à l'Olympia. Le disque, comme on disait à l'époque, s'est vendu à deux millions d'exemplaires… Son triomphe a été une charnière dans le cours de l'histoire en même temps qu'un monument de fierté nationale.

Héros et pionnier, il a ouvert mille voies au-delà du folklore et au son de ses airs, les uns pop et les autres au charme contemplatif, le drapeau breton, le gwen ha du, est devenu un symbole de fête et de joie. Dans les festivals comme dans les stades, c'est un symbole qui réunit les joies.

50 ans de carrière

Aujourd'hui le jeune homme de 71 ans, infatigable militant de la langue bretonne, célèbre cinquante années de carrière professionnelle avec un album zen et envoûtant où le son de sa harpe celtique, transfiguré par un métissage électronique, se marie à l'art du haïku, ce court poème nippon. Breton, français, japonais… C'est un exemple lumineux de conjugaison des identités au pluriel.

Il poursuit là son œuvre riche d'inattendus et de traditions, de modernité pimentée par une fraternité aimante avec les talents du monde. « Nous avons tous un pied dedans et un pied dehors. »

Pour lui, « est breton celui qui choisit de l'être ». Cela permet d'aller au-delà du débat entre le sol et le sang pour toucher l'universel. L'identité bretonne qu'il revendique et dont il est un symbole apparaît alors comme une ouverture au monde : « Nous sommes multiples depuis l'antiquité… »

Il est d'ici et il est d'ailleurs. C'est un homme du monde comme on aime. Un homme universel.

Hervé Bertho

Commenter cet article